Mucahit Demirtas, sous-secrétaire adjoint du ministère turc de l’Environnement et de l’Urbanisation et président de l’Union turque des chambres d’ingénieurs et d’architectes (TDMMB), a fait part de son soutien à l’opération «Rameau d’olivier».

Il a animé un point de presse, mercredi dernier, à Ankara pour exprimer leur soutien concernant l’opération «Rameau d’olivier», menée actuellement en Syrie, contre la formation d’un «corridor de terrorisme» dans le nord de la Syrie.

A LIRE : L’opération « Rameau d’olivier » soutenue par les célébrités turques

Il a tenu à rappeler que l’opération «Bouclier de l’Euphrate», qui avait été menée par l’armée turque en Syrie, avait permis le retour de nombreux Syriens dans leur pays.

Demirtas a ensuite estimé que l’opération «Rameau d’olivier» et la probable opération de Manbij, permettront notamment le retour de centaines de milliers de réfugiés en Syrie.

Selon lui, cette affaire concerne plus la Turquie et les personnes de la région que les Etats qui ne font pas face à la menace terroriste au niveau de leurs frontières.

«En tant que TDMMB, nous soutenons l’opération “Rameau d’olivier“ menée par l’armée de la République de Turquie, qui a pour but d’établir la paix et la sérénité dans la région», a-t-il déclaré.

«Nous sommes -l’armée des ingénieurs-, que ce soit à Afrin, à Manbij ou ailleurs, nous sommes prêts à mettre en oeuvre nos projets pour reconstruire les villes et les villages», a-t-il poursuivi.

Soulignant que l’opération a pour objectif de préserver la sécurité et la sérénité du peuple turc, Demirtas a ajouté : «Nous n’acceptons pas que cette opération devienne un sujet de controverse et que certains défendent leurs propos qui vont en ce sens au nom de -la liberté d’expression-.»

Demirtas a conclu en présentant ses condoléances aux familles et proches des martyrs et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Etiquette: ;