Le président américain Donald Trump souhaite la création d’un défilé militaire pour mettre en avant la puissance militaire américaine. 

Il a transmis cette consigne lors d’une réunion qui s’est tenue le 18 janvier dernier au Pentagone en présence de son secrétaire à la Défense, Jim Mattis, et du président de l’état-major interarmes, le général Joseph Dunford, indique le Washington Post, citant une source militaire.

« L’ordre de marche était : je veux un défilé comme celui qui a lieu en France », a rapporté cette source, précisant que le dossier était étudié au plus haut niveau de l’armée. 

Pour que « tous les Américains puissent montrer leur reconnaissance » 

Réagissant par communiqué à l’article du Washington Post, la Maison Blanche a déclaré que « le président Trump est complètement solidaire des militaires qui risquent leur vie chaque jour pour garantir la sécurité de notre pays. Il a demandé au département de la Défense d’explorer les moyens d’une célébration au cours de laquelle tous les Américains puissent montrer leur reconnaissance ». 

Le Pentagone a pour sa part confirmé qu’il était « en train de régler des points précis ». 

Donald Trump n’a pas fait mystère que le défilé du 14 juillet auquel Emmanuel Macron l’a convié l’an passé à l’occasion du centième anniversaire de l’entrée des États-Unis dans la Première Guerre mondiale l’avait impressionné. 

« En grande partie en raison de ce que j’ai vu, nous devrions faire quelque chose comme ça le 4 juillet à Washington, sur Pennsylvania Avenue », a-t-il ainsi déclaré en septembre à des journalistes. 

Cette décision a provoqué de violentes critiques chez ses détracteurs, qui ont comparé son attitude à celle d’un dirigeant de régime autocratique. 

« Quel gaspillage d’argent absurde! Trump se conduit plus comme un dictateur que comme un président », a ainsi réagi l’élu démocrate Jim McGovern. 

Etiquette: ;