Au cours d’une interview accordée à Bourdin Direct le 7 février, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a estimé à une «petite centaine» le nombre de djihadistes français arrêtés en Syrie et qui devraient être jugés par les Kurdes.

«On nous dit qu’une petite centaine [de djihadistes français] ont été arrêtés par les Kurdes en Syrie», a déclaré Jean-Yves Le Drian sur la chaîne BFMTV et à la radio RMC, lors de l’émission Bourdin Direct du 7 février. Il a ensuite précisé : «On ne les a pas encore vraiment localisés, on a des signalements.» Le chiffre jusqu’ici évoqué était de quelques dizaines de djihadistes français détenus dans des camps ou des prisons en Irak et en Syrie, avec plusieurs dizaines de mineurs.

Conformément à la doctrine française, «ils vont être jugés par les autorités judiciaires locales, ils ne seront pas rapatriés en France», a rappelé le ministre, qui a précisé que seuls leurs enfants pourraient être rapatriés par le biais de la Croix-Rouge.

Etiquette: ; ;