Dans un entretien téléphonique avec son homologue russe Vladimir Poutine, le chef d’État turc a exprimé ses sincères condoléances suite à la mort tragique du pilote Roman Filippov survenue samedi au cours d’une attaque djihadiste.

Recep Tayyip Erdogan a présenté jeudi ses condoléances à Vladimir Poutine après la mort de Roman Filippov, le pilote du Su-25 russe abattu le 3 février dans le ciel de la province syrienne d’Idlib, a annoncé le Kremlin.

Lors de l’entretien téléphonique, les deux chefs d’État ont également abordé la situation dans le canton kurde d’Afrine, en Syrie, et ont convenu d’organiser prochainement à Istanbul un sommet Turquie-Russie-Iran consacré à la Syrie. La date de la rencontre n’est pas encore fixée, a de son côté indiqué le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov.

Pendant leur conversation les deux dirigeants ont accentué « l’importance d’un respect clair et strict des accords d’Astana sur la création de zones de désescalade en Syrie ». Les présidents ont réaffirmé leur engagement mutuel à un règlement politico-diplomatique dans le cadre de la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies – conformément aux décisions du Congrès du dialogue national syrien tenu le 30 janvier à Sotchi.

Etiquette: ;