« Les athlètes allemands ne sont pas d’accord avec la façon dont les athlètes russes sont traités », annonce un journal berlinois.

Entre Anna Fernstadt et Tina Herman vient à un petit argument. Les deux skeleton-athlètes qui divisent la salle à Pyeongchang sont en désaccord, quant au traitement des athlètes russes. Le fait que certains des CIO n’aient pas été invités, bien que le tribunal du sport (TAS) ait levé les restrictions de la vie, Herman trouve pas juste.

« Jusqu’à ce qu’il existe des preuves concrètes contre les athlètes individuels, ils ne devraient pas avoir été bloqués », a déclaré Tina Herman.

Etiquette: ;