L’image est historique. Les sportifs des deux Corées ont défilé ensemble lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver.

La délégation, groupée derrière le drapeau de l’unification coréenne – la silhouette bleu pâle de la péninsule sur fond blanc -, a reçu une grande ovation de la part des 35 000 spectateurs réunis dans le stade olympique.La cérémonie avait débuté par une poignée de main encore impensable il y a quelques semaines entre la sœur de Kim Jong-un et le président sud-coréen, comme un symbole des Jeux de la paix voulus par le pays organisateur.

Les JO 2018 sont d’ores et déjà témoins d’un spectaculaire rapprochement entre les deux Corées, ennemies historiques officiellement toujours en guerre depuis 1953. Alors que les derniers mois avaient été marqués par de fortes tensions liées aux ambitions nucléaires et balistiques nord-coréennes, les dernières semaines ont bouleversé la donne et abouti à la participation de 22 sportifs nord-coréens aux JO, en plus de l’envoi d’une délégation diplomatique de haut niveau. Vendredi, avant la cérémonie d’ouverture, le président sud-coréen Moon Jae-in et le chef d’État de la Corée du Nord Kim Yong-nam s’étaient par ailleurs rencontrés, échangeant une poignée de main déjà historique avant la cérémonie d’ouverture.

Etiquette: ; ;