La cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a souligné la nécessité de résoudre, en vertu du droit international, la crise du district azerbaïdjanais de Haut-Karabagh occupé par l’Arménie.

Mogherini s’exprimait lors d’une conférence de presse tenue avec le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères, Elmar Mamedyarov, à l’issue de la réunion du Conseil de l’Union européenne (UE) avec une délégation azerbaïdjanaise, tenue, vendredi, dans la capitale belge Bruxelles.

Selon Mogherini l’Azerbaïdjan représente un partenaire important de l’Union européenne.

Évoquant la crise du district azerbaïdjanais de Haut-Karabagh, elle a affirmé : « Il faut que cette crise soit réglée en vertu du droit international ».

Pour sa part, Mamedyarov a indiqué que l’accord aérien qui serait conclu entre Bakou et l’UE pourrait accélérer le développement du tourisme en Azerbaïdjan.

« Je pense qu’il faudrait développer les relations entre l’UE et Bakou dans les domaines énergétique et de transport », a-t-il ajouté.

L’Azerbaïdjan et l’UE échangent constamment leurs points de vue sur des questions de sécurité. Je pense que ceci serait bénéfique tant pour l’Azerbaïdjan que pour l’Europe », a-t-il renchéri.

Etiquette: ; ; ;