Les deux djihadistes faisaient partie d’un quatuor surnommé par leurs otages « les Beatles ». Ils sont accusés d’être responsables de la détention et de la décapitation d’environ une vingtaine d’otages.

La fille d’un otage britannique assassiné par des djihadistes et l’ex-otage français Nicolas Hénin ont demandé vendredi « justice », après la capture de deux membres d’une « cellule d’exécution » du groupe État islamique. Alexanda Amon Kotey et El Shafee el-Sheikh, deux djihadistes britanniques de Daech, complices de « Jihadi John », ont été capturés en janvier en Syrie par une force arabo-kurde alliée de Washington, a rapporté jeudi un responsable militaire américain.

Bethany Haines, dont le père David, travailleur humanitaire, a été décapité en 2014 après avoir été détenu pendant 18 mois, a déclaré espérer que la détention des deux hommes puisse aider les familles endeuillées. « Ma première réaction a été le soulagement, de savoir enfin que les personnes impliquées dans le meurtre de mon père ont été capturées et qu’ils devront faire face à la justice », a-t-elle déclaré à la chaîne de télévision ITV.  Elle a dit souhaiter qu’ils soient « jetés dans une cellule et qu’on jette la clé ».

Etiquette: ;