L’ancienne guérilla colombienne Farc, transformée en parti politique, a annoncé vendredi qu’elle suspendait sa campagne pour les élections législatives et présidentielle prévues cette année, pour des raisons sécurité.

 
Для плеера требуется установить Flash Player

Le parti issu de l’ex-guérilla des Farc a suspendu vendredi 9 février sa campagne pour les élections législatives et présidentielle en Colombie, à la suite d' »agressions » contre certains de ses candidats, et demandé des « garanties » de sécurité.

« Il a été décidé de suspendre temporairement la campagne électorale jusqu’à ce que le gouvernement nous donne des garanties minimales pour la mener », a déclaré à l’AFP Imelda Daza, candidate de la Farc à la vice-présidence, en marge d’une conférence de presse de cette formation à Bogota.

Etiquette: ;