Un enfant irakien sur quatre vit dans la pauvreté et quatre millions ont besoin d’une aide du fait de la guerre contre les djihadistes de l’État islamique, a fait savoir dimanche l’Unicef.

L’ONU a pu certifier que depuis 2014, 150 installations scolaires avaient été la cible d’attaques, de même que 50 centres sanitaires et leur personnel, indique l’Unicef (Fonds des Nations unies pour l’enfance). La moitié des établissements scolaires du pays ont besoin de réparations et plus de trois millions d’élèves ont vu leur parcours scolaire interrompu, poursuit l’Unicef. «Les enfants sont l’avenir de l’Irak», a dit Geert Cappelaere, directeur régional de l’Unicef pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

L’Irak a proclamé victoire sur l’organisation Etat islamique en décembre dernier, après avoir repris la totalité du territoire qui était aux mains des djihadistes depuis 2014 et 2015.

Etiquette: ;