Les forces armées allemandes soutiendront non seulement les représentants des forces « peshmergas » kurdes en Irak, mais aussi le gouvernement central du pays dans la lutte contre les terroristes, a déclaré dimanche à Erbil (le centre administratif du Kurdistan irakien), ministre de la Défense de la République fédérale d’Allemagne Ursula von der Leien.

« Ce sera un autre mandat qui assurera un équilibre égal entre Bagdad et Erbil », a déclaré la ministre allemande lors d’une visite à la base de la Bundeswehr.

En outre, selon Ursula von der Leien, Berlin veut être un intermédiaire entre le gouvernement central et les représentants du Kurdistan irakien. Les relations entre les deux parties sont devenues plus tendues après que l’autonomie a pris le chemin de l’indépendance et organisé un référendum.

Les Forces armées de la République fédérale sont situés dans le nord de l’Irak depuis 2014, leurs tâches comprennent la formation du personnel des milices kurdes «peshmergas», qui se sont opposés à l’organisation terroriste «Etat islamique». Le nombre de militaires de Bundeswehr impliqués dans cette mission est de 120 personnes.

Etiquette: ; ; ;