Le numéro 2 des talibans pakistanais a été tué lors d’une frappe de drone américaine, ont indiqué les insurgés lundi dans un communiqué, alors que l’armée américaine continue d’intensifier ses attaques le long de la frontière afghane.

Khalid Mehsood, numéro 2 des Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP), est mort peu avant l’aube du 8 février dernier lors d’une frappe au Nord Waziristan, l’une des agences tribales pakistanaises frontalières avec l’Afghanistan, a indiqué le TTP dans un communiqué envoyé par mail.

Les leaders du TTP ont nommé le mufti Noor Wali Mehsud pour le remplacer, d’après ce texte, qui ajoute que Mehsud a « une confiance sans faille » envers le chef du TTP, le maulana Fazullah. Les autorités américaines n’ont pas commenté l’information. Le Nord Waziristan, comme la plupart des agences tribales, est interdit d’accès aux journalistes, et les bombardements le long de la frontière poreuse sont difficiles à vérifier.

La publication de ce communiqué intervient alors que les Etats-Unis ont massivement accru leur offensive aérienne dans l’Est de l’Afghanistan, ciblant les laboratoires de confection de drogue des talibans et les caches des combattants du groupe Etat islamique, que le président Donald Trump compte ainsi forcer à s’asseoir à la table des négociations. Mais les insurgés ont réagi violemment, lançant une vague d’attaques en Afghanistan, particulièrement à Kaboul, qui ont fait de nombreuses victimes civiles.

 

Etiquette: ;