Etant donné que l’histoire sur ce que dans la nuit du 7 au 8 février les Etats-Unis « ont détruit » en Syrie «un convoi militaire russe» d’une agence militaire privée, dont l’effectif accompagne les forces du régime Bachar el-Assad dans les tentatives de reprendre les champs pétroliers

détenus par les alliés des États-Unis – Forces démocratiques syriennes (SDF) dirigée par les Kurdes » – se remplit de nouveaux faits étonnants et de « vrais détails ». Le pire n’arrivera pas.

Ainsi, il y a 2 jours l’édition turque de Daily Sabah a publié un article intitulé « Les Etats-Unis ont porté par erreur un coup aux Kurdes de la coalition démocratique syrienne dans la région sud-est de la province de Deir ez-Zor ». Il indique que, selon les médias pro-gouvernementaux syrien, l’US Air Force ont attaqué à Deir ez-Zor et ont frappé par inadvertance le SDF, prétendument en raison des mauvaises coordonnées. Il a été rapporté que 300 Kurdes ont été tués par les frappes aériennes des États-Unis.


Pour le moment, l’article a déjà été supprimé. Mais il y a une capture d’écran de son titre et les premiers paragraphes. De plus, sa réimpression avec un lien a été conservée sur l’un des sites pakistanais.

Youlia Vitiazéva

Etiquette: ; ;