Le Secrétaire général de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), Mohammed Barkindo, a déclaré, lundi, que l’OPEP s’efforce de rééquilibrer le marché mondial du pétrole, par le biais de l’accord sur la réduction de la production.

Dans une allocution en marge de l’inauguration du deuxième Salon international du pétrole et du gaz en Egypte, « EGYPS 2018 », Barkindo a indiqué que l’engagement des membres de l’OPEP, en mois de janvier, a atteint un taux plus élevé que celui enregistré en décembre, sans en préciser la valeur.

Le taux de respect de certains pays membres de l’OPEP ainsi que des producteurs indépendants signataires de l’accord, était de 129% en décembre dernier.

Depuis 2017, les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et les producteurs indépendants dirigés par la Russie ont commencé à réduire leurs quotas de production de 1.8 million de barils par jour, et ce jusqu’à décembre 2018.

De grandes banques mondiales ont estimé que les prix du brut oscilleront entre 54 et 62 dollars le baril en 2018.

Etiquette: ;