L’ex-président de la Géorgie, l’ancien gouverneur de la région ukrainienne d’Odessa, Mikhaïl Saakachvili a fait appel à la chancelière allemande Angela Merkel et l’Union européenne pour l’aider dans la confrontation avec les autorités ukrainiennes et le président Petro Porochenko.

«Si l’Union européenne et, surtout, la chancelière Angela Merkel ne font rien l’Ukraine s’effondrera, a-t-il dit dans une interview publiée par l’édition Bild mardi, Porochenko est en train de détruire ce pays, il veut me faire éloigner, parce que je me bats contre la corruption. »

Saakachvili a déclaré qu’«à Kiev il a subi une attaque par des hommes masqués qui l’ont saisi, l’ont menacé et l’ont transporté à bord d’un avion privé en Pologne».

« Derrière cette action se cache le président ukrainien corrompu Porochenko », a-t-il affirmé. En même temps, Saakachvili a dit qu’il veut retourner en Ukraine.

«De grandes manifestations sont prévues, et je retournerai en Ukraine par des moyens légaux», a-t-il dit.

Lundi, Saakachvili a été détenu à Kiev, puis déporté en Pologne. Là, il a déclaré qu’il n’abandonnerait pas les tentatives de retourner en Ukraine. À l’arrivée à Varsovie, l’ancien président de la Géorgie, a déclaré qu’en Pologne il a obtenu la protection de l’État.

 

Etiquette: ; ;