Des ministères allemands ont été visés par une cyberattaque, qui est toujours « en cours », a indiqué jeudi un comité parlementaire. Les autorités allemandes n’ont toutefois pas confirmé que des hackers russes soient à l’origine de l’attaque.

Le gouvernement allemand est la cible d’une cyberattaque toujours « en cours », a indiqué jeudi 1er mars un comité parlementaire sur les questions de sécurité, sans toutefois confirmer qu’elle était menée par des hackers russes, comme le supposent plusieurs médias.

Il s’agit d’une « attaque techniquement ambitieuse et préparée depuis longtemps », a indiqué le ministre de l’Intérieur Thomas de Maizière. Cet « événement grave confirme ce que nous savons déjà: divers acteurs menacent, pour différents motifs, la sécurité informatique » du pays, a-t-il ajouté.

« Il s’agit d’une véritable cyberattaque qui vise une partie du gouvernement (allemand). C’est (…) une attaque qui est toujours en cours », a indiqué le député conservateur Armin Schuster, membre de ce comité, lors d’une brève conférence de presse.

L’affaire avait été révélée mercredi par DPA. Selon l’agence de presse allemande, qui citait des sources anonymes, le groupe russe APT28, également connu sous les noms de Fancy Bears ou Tsar Team, a piraté les systèmes des ministères de la Défense et des Affaires étrangères sur une longue période, au moins un an, et s’est procuré plusieurs données.

Etiquette: ;