L’explosion d’une voiture-suicide contre un convoi des troupes étrangères vendredi matin dans l’est de Kaboul a fait au moins un mort, un enfant, et vingt-deux blessés parmi les passants et riverains.

Il n’était pas immédiatement possible de savoir si des occupants de la voiture visée, un Land Cruiser selon les témoins, ont été atteints dans cet attentat qui les ciblait et laisse un quartier sous le choc en ce jour hebdomadaire férié en Afghanistan.

Selon Nasrat Rahimi, l’adjoint du porte-parole du ministère de l’Intérieur, « un garçon de 12 ans a été tué et 22 civils blessés ». Le précédent bilan était d’un mort et 9 blessés.

« Vers 9H00, l’explosion d’une voiture s’est produite dans le quartier de Qabil Bay. La cible était un convoi des troupes étrangères », a indiqué Najib Danish, porte-parole du ministère de l’Intérieur.

« Nous ne savons pas s’il y a des victimes parmi les troupes étrangères », a complété son adjoint, Nasrat Rahimi.

Contactés, les responsables de Resolute Support, l’opération de l’Otan, ont répondu qu’ils « vérifiaient ».

Najib Danish avait dans un premier temps évoqué l’explosion d’un engin « dans la voiture » d’employés étrangers, ce qui semblait peu probable au vu des dégâts occasionnés aux commerces et maisons alentour.

L’explosion a laissé une chaussée jonchée de débris appartenant à la voiture suicide et aux bâtiments riverains, sévèrement endommagés par le souffle. Les témoins ont fait état d’une explosion de forte puissance. Ils se sont également plaints que les secours aient mis plus d’une demi-heure à arriver.

Etiquette: ;