L’ambassade de France, l’Institut français et l’état-major des armées ont été attaqués à Ouagadougou, au Burkina Faso, ce vendredi 2 mars, par au moins quatre hommes armés.

Selon le gouvernement burkinabé, au moins huit assaillants et sept membres des forces de l’ordre ont été tués. L’AFP évoque une « trentaine » de morts, en s’appuyant sur des sources sécuritaires françaises.

Etiquette: ; ;