L’attaque « manifestement coordonnée » qui a ciblé aujourd’hui l’ambassade de France et l’état-major général des armées à Ouagadougou visait à la fois le Burkina Faso et la France, a déclaré le ministre français des Affaires étrangères. Selon Jean-Yves Le Drian, qui s’exprimait sur LCI, l’attaque n’a « à cette heure, pas été revendiquée ».

« Tout laisse à penser qu’il s’agit de groupes terroristes », a-t-il dit, rappelant la détermination de la France à « lutter de manière implacable contre ces groupes terroristes qui veulent déstabiliser le Sahel et qui en même temps sont des dangers graves pour notre propre sécurité et pour nos propres intérêts ».

Aucun personnel de l’ambassade de France n’a été touché, a précisé Jean-Yves Le Drian. Un porte-parole du gouvernement burkinabé a fait état d’un premier bilan de sept personnes tuées et une cinquantaine d’autres blessées.

Etiquette: ; ; ;