Le président sud-coréen, Moon Jae-in, a informé son homologue américain, Donald Trump, sur l’envoi d’un émissaire spécial en Corée du Nord, a rapporté l’agence de presse officielle sud-coréenne « Yonhap », vendredi.

C’est ce qui a été discuté, jeudi, lors d’un entretien téléphonique entre les deux présidents, ayant duré près 30 minutes, selon la même source.

Le président sud-coréen a pris la décision de désigner un envoyé spécial à Pyongyang, à la suite du dialogue de haut niveau tenu entre les deux Corées, avant la participation de Pyongyang aux jeux olympiques d’hiver en Corée du Sud, clôturés le 25 février dernier.

Moon et Trump ont discuté, lors de l’entretien téléphonique, de la visite de la délégation nord-coréenne en Corée du Sud, au cours des jeux olympiques, et se sont mis d’accord sur la poursuite de leurs efforts pour la préservation des résultats du dialogue intercoréen, dont la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, avait envoyé sa sœur cadette, Kim Yo-Jong, en tant qu’émissaire spéciale en Corée du Sud, lors des jeux olympiques de Pyeongchang, et avait invité le président Moon à visiter Pyongyang pour une rencontre, qui serait la troisième entre les deux Corées.

Il convient de noter que Washington envisage de discuter avec Pyongyang de sa volonté de négocier la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Etiquette: ; ;