Largement critiqué par les Etats-Unis et les Etats européens sur son programme balistique, l’Iran a affirmé samedi être prêt à négocier sur ce sujet si les Occidentaux détruisent leurs « armes nucléaires » et missiles de longue portée.

« La condition pour négocier sur nos missiles est la destruction des armes nucléaires et des missiles de longue portée des Etats-Unis et de l’Europe », a déclaré Massoud Jazayeri, porte-parole de l’état-major des forces armées iraniennes.

« Ce que les Américains disent, par désespoir, pour limiter le programme balistique de l’Iran est un rêve inaccessible », a-t-il ajouté, cité par l’agence Irna.

Le président américain Donald Trump a menacé en janvier de se retirer de l’accord nucléaire conclu en 2015 entre l’Iran et les grandes puissances dont son pays si Téhéran refuse de limiter son programme balistique.

« C’est le résultat de leurs échecs et défaites dans la région », a insisté le chef militaire iranien.

Etiquette: ;