Le nombre d’attaques signalées contre les musulmans et les mosquées en Allemagne en 2017 a été estimé par le gouvernement allemand à 950.

Au moins 33 musulmans ont été blessés dans les attaques, qui comprenaient des agressions contre les femmes musulmanes portant le foulard et les attaques contre les mosquées et les autres institutions islamiques, a précisé le ministère allemand de l’Intérieur dans sa réponse à une question posée par les parlementaires.

Le ministère a enregistré, en 2017, au moins 60 attaques qui ont visé des mosquées et d’autres institutions de la communauté musulmane.

Dans la plupart des incidents, les auteurs étaient des fanatiques d’extrême droite, selon le ministère.

En janvier dernier, la police a commencé à enregistrer les crimes islamophobes dans une catégorie spéciale, après les appels lancés par la communauté musulmane du pays à prendre des mesures plus sérieuses face à la résurgence de crimes motivés par la haine contre les musulmans.

L’Allemagne, pays de 81,8 millions d’habitants, abrite la deuxième plus grande population musulmane d’Europe occidentale après la France.

Parmi les 4,7 millions de musulmans du pays, 3 millions sont d’origine turque. Plusieurs d’entre eux sont issus de la deuxième ou la troisième génération de familles turques qui ont émigré en Allemagne dans les années 1960 et sont bien intégrés.

Etiquette: ;