Ankara a réclamé de l’Allemagne le placement en détention provisoire et l’extradition de l’ex co-président de l’organisation terroriste du PYD/PKK, Salih Muslim, a-t-on appris lundi de sources diplomatiques.

Selon des informations obtenues, lundi, de sources diplomatiques, le ministère turc des Affaires étrangères a adressé aux autorités allemandes la demande d’extradition formulée par un tribunal d’Ankara concernant Salih Muslim, ancien co-président de l’organisation terroriste du PYD/PKK.

Muslim a été mis en examen dans le cadre de l’affaire de l’attaque terroriste à la voiture piégée perpétrée le 13 mars 2016 à Kizilay, au centre de la capitale Ankara, et qui avait coûté la vie à 36 personnes dont 349 blessés.

La décision de placement en détention provisoire et d’extradition prise par le tribunal turc a été communiquée vendredi aux autorités allemandes.

Arrêté à Prague, capitale de la République tchèque, Salih Muslim avait été remis en liberté par le tribunal devant lequel il comparaissait le 27 février. Hier dimanche, Muslim participait à une manifestation organisée par les sympathisants de l’organisation terroristes du YPG/PKK à Berlin en Allemagne où il prononça même un discours.

Le même tribunal d’Ankara avait, lors de l’audience du 26 février, concernant l’affaire de l’attaque terroriste de la rue Merasim à Ankara, qui coûta la vie à 29 personnes, décidé d’émettre un deuxième « bulletin rouge » à l’encontre de Salih Muslim.

Etiquette: ; ;