L’ambassade américaine en Turquie, visée par un attentat-suicide en 2013, a annoncé dimanche qu’elle serait fermée lundi au public en raison d’une « alerte de sécurité ».

L’ambassade à Ankara « sera fermée au public mardi 5 mars 2018 en raison d’une alerte de sécurité », indique la représentation américaine sur son site internet, précisant qu’elle annoncera sa réouverture une fois qu’elle aura repris ses activités.

Les deux alliés au sein de l’Otan entretiennent des relations tendues ces derniers mois, Ankara accusant notamment les Etats-Unis d’armer la principale milice kurde de Syrie, les Unités de protection du peuple (YPG), contre laquelle la Turquie a lancé une offensive dans l’enclave d’Afrine, dans le nord-ouest de la Syrie.

La Turquie considère les YPG comme une entité terroriste. Washington appelle pour sa part Ankara à se focaliser sur la lutte contre le groupe Etat islamique « pour empêcher tout vestige de l’organisation terroriste de se reconstituer en Syrie », selon le chef du Pentagone Jim Mattis.

Etiquette: ;