55 % des Américains doutent ou ne croient pas en la capacité de l’administration du président américain Donald Trump à protéger les prochaines élections contre l’ingérence extérieure.

Tels sont les résultats du sondqge menée par Axiosm publiée ensemble avec le service sociologique de SurveyMonkey dimanche. Par contre, l’opinion positive à l’égard du président en vigueur a fait de 40 %.

Ces chiffres changent de manière significative en fonction des partisans des différents partis. Parmi les républicains, 81 % sont convaincus que Tramp puisse est capable de sauver les élections à venir de l’ingérence extérieure. L’opinion contraire est prononcée par seulement 17 % pensent le contraire. En même temps, 86 % des démocrates sont sceptiques, 11 % croient que l’administration est prête à protéger la course préélectorale et à voter contre les ingérences extérieures. Quant aux répondants n’appartenant à aucune des deux parties, le taux d’optimistes et de pessimistes est de 35 % à 63 % respectivement.

A part cela, 66 % des Américains disent que les entreprises telles que Facebook, Google et Twitter ont la responsabilité principale de la lutte contre l’ingérence étrangère. Les opinions sur la confiance à ces compagnie ont été divisées également – de 48 %. Huit citoyens sur dix estiment que les propriétaires des réseaux sociaux étaient inactifs au moment de l’ingérence présumée de la Russie dans les élections aux États-Unis en 2016, en outre, 55 % en accusent l’administration de Barack Obama.

Etiquette: ; ; ;