Un sphinx égyptien de 2.400 ans, un buste de l’empereur romain Marc Aurèle, un dessin de Rembrandt ou un paysage du peintre français Corot: le Louvre dévoile à Téhéran une cinquantaine de « trésors » pour une exposition inédite.

C’est la première fois qu’un grand musée occidental offre au public iranien une telle variété de chefs-d??uvre. L’événement traduit la volonté de la France de renforcer les liens historiques qui l’unissent à l’Iran en dépit de la passe difficile que traversent les relations entre les deux pays, sur fond de dissensions relatives à des questions politiques et sécuritaires.

L’exposition qui se tient au Musée national d’Iran, dans le centre de Téhéran, a été inaugurée lundi en présence du ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, et en l’absence de son homologue iranien Mohammad Javad Zarif dont la présence était attendue. Elle doit ouvrir ses portes au public mardi.

Etiquette: ; ;