Un porte-avions américain est arrivé au Vietnam aujourd’hui, une première historique pour les deux anciens ennemis, aujourd’hui alliés pour contrer la montée en puissance de Pékin en mer de Chine méridionale.

L’USS Carl Vinson, qui comprend notamment une escadre aérienne embarquée et un croiseur lance-missiles, effectuera une escale de quatre jours dans la ville portuaire de Danang, dans le centre du Vietnam.

Lors de cette étape lourde de symboles, une partie des équipages se rendra notamment dans un centre pour victimes de l’agent orange, produit défoliant épandu par l’armée américaine pendant la guerre du Vietnam, causant encore aujourd’hui des malformations. Cette visite va « contribuer à maintenir la paix, la stabilité, la sécurité, la coopération et le développement dans la région », a estimé Le Thi Thu Hang, la porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères.

« Cette visite montre qu’un seuil extrêmement important a été franchi dans nos relations et exprime le soutien des Etats-Unis pour un Vietnam fort, prospère et indépendant », a déclaré lundi un porte-parole du Pentagone, le colonel Rob Manning. « Par des efforts continus, du respect mutuel et en continuant à affronter le passé tout en oeuvrant à un avenir meilleur, nous sommes passés du stade d’anciens ennemis à celui de partenaires étroitement liés », a ajouté le porte-parole du ministère américain de la Défense, soulignant que cette visite dans le port de Danang était une opération de « routine, destinée à démontrer notre engagement envers la prospérité et la stabilité de la région ».

Les tensions sont fortes actuellement en mer de Chine méridionale, où Pékin continue de construire des îles artificielles capables d’accueillir des installations militaires – au grand dam du Vietnam et d’autres prétendants à la mer. Pékin revendique la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale, un espace maritime supposé riche en ressources naturelles et par lequel transitent plus de 5000 milliards de dollars de marchandises chaque année.

« C’est une poussée américaine (…) pour montrer avec une présence navale massive dans la région de la mer de Chine méridionale que les Etats-Unis restent engagés », a estimé auprès de l’AFP Carl Thayer, spécialiste du Vietnam. Les liens militaires entre les deux anciens ennemis se sont renforcés ces dernières années, notamment depuis une visite historique en 2016 de l’ex-président américain Barack Obama, qui avait levé un embargo sur les ventes d’armes à Hanoï datant de la guerre du Vietnam.

Etiquette: ;