Lors d’une réunion à Astana sur la Syrie le 16 mars, les chefs des Ministères des Affaires étrangères de la Russie, la Turquie et de l’Iran ont l’intention d’adopter une déclaration commune.

C’est ce mercredi que le ministre kazakh des Affaires étrangères, Kairat Abdrakhmanov, a déclaré à la presse à la chambre basse du parlement de la république.

«D’après mes informations, les pays garants [de la trêve en Syrie], les chefs des ministères des Affaires étrangères de la Russie, la Turquie et l’Iran ont l’intention d’adopter une déclaration commune. Peut-être ce document reflètra les orientations principales du pour l’avancement du processus d’Astana, y compris le calendrier possible du prochain tour de négociations « , a déclaré Abdrakhmanov.

Selon lui, le ministère kazakh des Affaires étrangères a de grands espoirs pour la réunion des ministres des Affaires étrangères des trois pays à Astana. «Ils ont l’intention non seulement de résumer les travaux très fructueux réalisés au cours de l’année écoulée, mais aussi à la lumière des événements tragiques survenus récemment dans Ghouta orientale, ils identifieront probablement des moyens pour la poursuite des travaux dans le cadre du processus d’Astana», a déclaré Abdrakhmanov.

 

Etiquette: ; ;