« Une cinquantaine de mesures » en faveur de l’égalité femmes-hommes seront présentées lors d’un comité interministériel jeudi à Matignon.

A deux jours de la Journée internationale des droits des femmes, jeudi 8 mars, cinq membres du gouvernement étaient réunis autour de la secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes: Jean-Michel Blanquer (Education nationale), Laura Flessel (Sports), Mounir Mahjoubi (Numérique), Geneviève Darrieussecq (Armées) et Sophie Cluzel (Handicap).

Alors que l’égalité femmes-hommes a été consacrée « grande cause du quinquennat » par Emmanuel Macron, le « Tour de France de l’égalité » a permis de faire émerger de la consultation citoyenne « une cinquantaine de mesures ». Elles seront présentées lors du Comité interministériel qui doit se tenir jeudi à Matignon, a déclaré Marlène Schiappa. Une consultation des partenaires sociaux sur l’égalité professionnelle et les violences sexistes est par ailleurs organisée mercredi à Matignon. « Notre mot d’ordre, c’est de dire que l’Etat est de retour pour les femmes », a ajouté Mme Schiappa. « Trop longtemps, l’Etat a été suiveur, a laissé faire la société civile » ou des associations. « Il est temps qu’en matière d’égalité femmes-hommes, l’Etat devienne un moteur, une locomotive et qu’il donne le la », a-t-elle dit.

Etiquette: ;