Les femmes espagnoles ont décidé de faire la grève du travail à l’occasion de la Journée internationale de la femme, qui coïncide au 8 mars de chaque année.

Les groupes féministes ont annoncé, mercredi, dans un communiqué, que les femmes d’Espagne cesseront de travailler durant la Journée internationale de la femme qui sera célébrée jeudi.

Le communiqué souligne que toutes les femmes (travailleuses et au foyer) descendront dans les rues à l’occasion de la Journée internationale pour dénoncer la violence, le harcèlement et l’inégalité des salaires entre hommes et femmes.

« Plus de 1000 femmes ont été tuées au cours des 14 dernières années, à cause de la violence masculine croissante, et les femmes subissent chaque jour le harcèlement sexuel dans les rues et dans les milieux de travail ainsi que des les espaces publics », ajoute le communiqué.

Il note que plusieurs femmes ont peur de porter plainte pour harcèlement sexuel, et pour l’inégalité des salaires.

Etiquette: ;