Le patron de l’Elysée vient de revenir après  une visite d’Etat de trois jours en Inde. Une visite destinée notamment à relancer le partenariat stratégique franco-indien qui fête cette année ses 20 ans.

Emmanuel Macron et le Premier ministre indien Narendra Modi

Le chef de l’Etat doit également coprésider demain avec le Premier ministre indien Narendra Modi, le premier sommet de l’Alliance solaire internationale (ASI), une initiative portée par les deux pays pour développer cette énergie propre dans les pays pauvres.

La cérémonie d’accueil du président Macron haute en couleur s’est déroulée dans la cour du très majestueux Rashtrapati Bhavan, le palais royal. Une cérémonie très codifiée avec 21 coups de canon pour saluer l’arrivée d’Emmanuel Macron, accueilli par son homologue Ram Nath Kovind, et par l’homme fort du pays Narendra Modi.

Le président français qui, seul sous un dais rouge, s’est incliné devant les deux hymnes nationaux, français puis indiens, avant de passer en revue les détachements des trois corps de l’armée indienne.

Emmanuel Macron a ensuite fait une brève déclaration à la presse indienne, c’est la tradition, pour expliquer l’objet de sa visite : « La France doit être le meilleur partenaire de l’Inde en Europe, son point d’entrée en Europe. Et je rêve qu’il y ait de plus en plus de jeunes Indiens qui viennent étudier en France pour devenir entrepreneurs et créer leur start-up. Et je veux que mon pays soit  meilleur partenaire en Europe. C’est un message très fort que je viens délivrer ».

A ses côtés, Narendra Modi très souriant, très chaleureux. Emmanuel Macron lui a d’ailleurs spontanément pris la main, pour la serrer, signe d’une certaine complicité que les deux hommes revendiquent d’ailleurs. Les deux dirigeants se sont ensuite rendus à Hyderabad House où se déroulent en ce moment même les entretiens bilatéraux.

Etiquette: ; ;