La lettre personnelle du président des États-Unis Donald Trump avec l’invitation du leader russe Vladimir Poutine au concours Miss Univers 2013 est révisée par l’équipe qui enquête sur l’ingérence pré sumée de la Fédération de Russie aux élections américaines en 2016. Cette information est publiée dans The Washington Post.

Selon ses informations, la lettre a été écrite en 2013, puis, le 18 juin 2013, Trump a publié un message sur Twitter, posant des questions, si Poutine se rendra au concours et, si oui, deviendrait-il son «nouveau meilleur ami». En même temps, comme l’écrit le journal, on ignore si le message a été remis au président russe.

Le chef de l’équipe d’avocats Donald Trump John Dowd a déclaré à son tour, qu’il ne savait rien de l’existence d’une telle lettre.

« Tout cela n’a aucun sens », le cite le journal. La Maison Blanche ne commente pas cette information.

L’avocat spécial Robert Mueller mène une enquête sur un large éventail de questions depuis mai 2017, principalement en ce qui concerne les tentatives de Moscou d’interférer la course présidentielle aux États-Unis.
À l’heure actuelle, selon l’enquête du procureur spécial, les accusations ont été portées contre 19 personnes, dont cinq Américains, 13 Russes et un Néerlandais. En plus de Mueller, le FBI et les comités spéciaux pour l’enquête dans le Sénat et la Chambre des représentants du Congrès américain mènent une enquête sur l’ingérence alléguée dans les élections américaines en 2016.

Trump et ses principaux assistants ont rejeté à plusieurs reprises les soupçons de contacts illégaux avec des responsables russes pendant la campagne électorale. Moscou a également démentelé à plusieurs reprises les allégations de tentatives d’influencer le cours des élections présidentielles aux États-Unis.

Plus sur TASS:
http://tass.ru/mezhdunarodnaya-panorama/5019556

Etiquette: ; ;