Après 27 ans, les vols directs entre Belgrade et Téhéran ont repris ce week-end, avec l’atterrissage à Belgrade d’un vol samedi 10 mars. La ligne avait été interrompue avec l’éclatement de la Yougoslavie. Les billets sont déjà tous vendus pour plusieurs mois à venir.

Le vol inaugural Iran Air de la ligne Téhéran – Belgrade s’est posé samedi à l’aéroport Nikola Tesla. A son bord, de nombreux touristes iraniens venus profiter de la capitale serbe et surtout du fait qu’ils n’ont plus besoin de visa depuis janvier, pour se rendre dans le pays.

La nouvelle ligne aérienne connait un succès inespéré, puisque tous les billets sont d’ores et déjà vendus jusqu’à la fin de l’été. Pour prendre une part du marché, une autre compagnie iranienne, Queshm Air, va débuter l‘exploitation de la ligne d’ici à la fin du mois.

Depuis la levée des visas pour la Serbie, environ 7 000 touristes iraniens se sont rendus à Belgrade. Certains d’entre eux en ont profité pour tenter de fuir leur pays en demandant l’asile. Ainsi un peu plus de 400 demandes d’asile ont été déposées.

Et d’après une ONG spécialiste des questions de migration, un certain nombre de ces touristes tentent ensuite de passer clandestinement dans l’Union européenne. La nouvelle ligne aérienne pourrait ainsi être une nouvelle voie d’entrée pour certains migrants clandestins.

Etiquette: ;