Marine Le Pen a proposé à ses adhérents, dimanche, de rebaptiser le Front national en Rassemblement national. Un nouveau nom censé permettre au parti de conquérir le pouvoir sans toutefois changer sa ligne politique et ses priorités.

Для плеера требуется установить Flash Player

Ce doit être, selon Marine Le Pen, la dernière étape vers le pouvoir. Après avoir œuvré durant plusieurs années à « dédiaboliser » le FN, la patronne du parti frontiste espère que le changement de nom du parti fondé par son père, Jean-Marie Le Pen, de « Front national » en « Rassemblement national » lui permettra de conquérir l’Élysée en 2022.

« Notre nom doit porter un message politique et même clairement indiquer le contenu de notre projet politique pour la France. Ce nom doit être plus encore qu’un projet, il doit être un cri de ralliement », a affirmé Marine Le Pen, dimanche 11 mars, à Lille, balayant ainsi le mot « front », vieux de 46 ans et qui s’appliquerait selon elle davantage à un petit parti d’opposition qu’à une formation ambitionnant de gouverner.

Etiquette: ;