Je ne peux pas m’empêcher de réagir sur la participation de Steve Bannon au Congrès du FN.

C’est bien la première fois qu’un ex-conseiller d’un président étasunien participerait à un congrès du FN, ce qui n’a pas fait l’unanimité chez les participants à ce congrès. Surtout lorsqu’on se rappelle les discours anti-étasuniens tenus par Marine Le Pen et autres dirigeants.

Ce parti aurait-il fait sa mue ? Alors qu’on avait plutôt tendance à accuser la Russie de soutenir le FN, notamment par le biais de prêts bancaires d’une banque russe il y a quelques années, que Poutine ait reçu Marine Le Pen en quelques occasions et, que lors de la présidentielle de 2017, la Russie se serait ingérée pour favoriser l’élection de Marine Le Pen.

Donc, c’est assez surprenant cette présence. Cela démontre, qu’entre les paroles et les actes chez les dirigeants du FN, il y a un grand fossé, dans lesquels une partie de l’électorat FN aura du mal à comprendre ce double discours qui tend à la fois à critiquer la politique étasunienne et à inviter l’ex-conseiller de Trump. Ça manque de cohérence, et ça pourrait décrédibiliser Marine Le Pen. Ceci dit, tout ce qui pourra faire contribuer à faire régresser le FN, ne sera que positif. J’espère que l’électorat populaire du FN va finir par se rendre compte que ce parti ne les défend pas, que c’est un parti qui représente les intérêts des plus fortunés. Donc, aucun crédit.

Monique Gimenez

Etiquette: ; ; ;