Les pays de l’UE qui ne sont pas d’accord avec la politique de sanctions contre la Russie devraient avoir le courage de recourir à un droit de veto au sein du Conseil européen, a dit dans une interview à l’Agence RIA Novosti le vice-président du Parlement européen (PE), une figure de premier plan dans les influents italiens «Mouvement 5 étoiles» Fabio Massimo Castaldo.

« Nous sommes convaincus que ces sanctions ne jouent aucun rôle positif dans la promotion d’une résolution pragmatique des différends qui ont surgi entre l’UE et la Fédération de Russie. Nous pensons qu’il est nécessaire de relancer le processus de négociation ouvert, au cours de laquelle, et l’un et l’autre côté serait sincèrement exprimé . leurs intérêts dans le jeu et les positions mutuelles ainsi pourraient également contribuer à la désescalade finale du conflit en Ukraine», a-t-il dit.

Etiquette: ; ;