Le département de la cyber-police ukrainienne conjointement avec les organismes allemands de protection de l’ordre ont établi l’implication de deux résidents de Tchernivtsi des dommages aux clients de la compagnie internationale de logistique DHL pour le montant de plus de 1,5 millions d’euros, le site du département.

Entre 2013 et 2016, ce groupe criminel de citoyens de l’Ukraine a reçu d’une manière illégale des timbres de paquets numériques (labels de DHL), qui ont été ensuite revendus avec des rabais importants.

« Ayant l’accès aux comptes des clients de la poste allemande et en utilisant l’autorisation préalable des données personnelles volées, les criminels ont commandé un grand nombre de timbres de paquets numériques. Après, les pirates revendaient ces timbres avec des réductions importantes de 50 – 70% du coût total », la police dans sonrapport.

Le nombre total des actes criminels enregistrés afait 200 cas de vente illégale de lot de timbres-poste.

Etiquette: ;