« Le nouveau gouvernement de coalition allemand (GroKo en abréviation allemande) devrait faire face à de grands défis », a déclaré, lundi, la chancelière allemande, Angela Merkel, ajoutant que « tous les citoyens doivent jouir d’un bien-être ».

Merkel s’exprimait lors d’une conférence de presse conjointe avec le dirigeant de l’Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU), Horst Seehofer et le président par intérim du Parti social-démocrate d’Allemagne (SPD, Centre gauche), Olaf Scholz, tenue, lundi après-midi, à Berlin avant que les trois politiciens ne signent l’accord de la nouvelle coalition au pouvoir.

La chancelière allemande a souligné que « le niveau de vie doit être équilibré à travers le pays ».

« Il est nécessaire d’intégrer les réfugiés dans la société », a-t-elle lancé. « Cependant, nous devons nous assurer que nous avons un État capable d’agir et de faire en sorte que tout le monde obéisse à la loi et à l’ordre », a-t-elle affirmé.

Selon Merkel, « la nouvelle GroKo serait confrontée à plusieurs défis et à beaucoup de travail (…) Je suis optimiste et je pense qu’elle serait en mesure d’accomplir ses missions d’une manière adéquate ».

Pour sa part, le président par intérim du SPD s’est déclaré optimiste quant au nouveau gouvernement de coalition.

« Aujourd’hui, nous signons l’accord de la coalition gouvernementale qui permettra à notre pays d’aller de l’avant », s’est félicité Scholz.

A ses yeux, « les deux défis majeurs de la nouvelle GroKo sont d’une part, contribuer au renforcement politique et économique de l’Union européenne (UE) et maintenir la prospérité économique allemande, d’autre part ».

Quant au président de la CSU, Seehofer, il a affirmé que « la nouvelle coalition au pouvoir représente la majorité du peuple allemand ».

Plus tard dans la journée, Merkel, Seehofer et Scholz devraient signer, d’une manière officielle, l’accord de la nouvelle coalition au pouvoir.

L’Union chrétienne-démocrate d’Allemagne (CDU) présidée par Merkel et l’Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU) présidée par Horst Seehofer constituent le plus grand bloc politique dans le pays. Les deux partis coopèrent sur le plan fédéral sous une même bannière; la CDU/CSU.

Une nouvelle GroKo devrait enfin pouvoir voir le jour en Allemagne à l’issue d’un accord conclu le 7 février, arraché après des heures interminables de négociations entre la CDU/CSU et le SPD.

Etiquette: