Xi Jinping, le film. Déjà omniprésent dans les médias, l’homme fort de Pékin est désormais la star d’un documentaire patriotique, diffusé dans les salles de cinéma du pays que des millions de Chinois sont fortement encouragés à remplir.

Le Parti communiste chinois (PCC) au pouvoir veut faire de ce film de propagande, appelé littéralement « Trop fort, mon pays » (« Amazing China » selon la traduction en anglais), un énorme succès en salle.

Quitte à gonfler artificiellement le box-office: des entreprises et des administrations publiques offrent des tickets gratuits et organisent des séances groupées pour leurs employés — qui peuvent difficilement refuser l’offre de leur hiérarchie.

Et ça marche: le film, sur les écrans depuis le 2 mars, a déjà accumulé 269 millions de yuans (34 millions d’euros) de recettes. Un record pour un documentaire en Chine, selon des médias d’Etat.

Il vante, avec force belles images et musique grandiloquente, les grandes réussites chinoises en matière scientifique, industrielle, ou sociale. Dénominateur commun? Elles sont toutes présentées comme ayant été réalisées depuis l’arrivée au pouvoir de Xi Jinping fin 2012.

Etiquette: ;