Matteo Salvini, chef de file de la Ligue, a déclaré aujourd’hui être disposé à dialoguer avec le Mouvement 5 étoiles (M5S) afin de trouver un accord gouvernemental, accréditant l’hypothèse de voir les deux formations populistes diriger l’Italie.

Les élections législatives du 4 mars  se sont soldées sans qu’aucune coalition ne puisse revendiquer seule l’exercice du pouvoir et fait de la Ligue, eurosceptique et anti-immigration, et du M5S, anti-système, les deux principales formation politiques du pays.

Le président de la république doit entamer le mois prochain les consultations entre les différents partis du pays afin de sortir la troisième économie européenne de l’impasse. « A l’exception du Parti démocrate, tout est possible », a déclaré Matteo Salvini à la presse, évoquant le mouvement de centre gauche qui a essuyé une cuisante défaite.

Le chef de file du M5S, Luigi Di Maio, a de son côté déclaré ce mercredi qu’il souhaitait discuter avec tous les autres partis afin d’élaborer un programme commun. « Avant de parler de ‘qui’, il faut parler de ‘quoi’, élaborons un programme centré sur le peuple qui se situe hors des allées du pouvoir », a-t-il annoncé.

Etiquette: