Le gouvernement estonien a annoncé aujourd’hui son feu vert au déploiement de 50 militaires dans le cadre de l’opération antidjihadiste française Barkhane au Sahel.

La force composée d’une unité d’infanterie équipée de transports de troupes blindés aura pour mission de protéger la base militaire de Gao, ville du nord du Mali, et d’effectuer des opérations dans ses environs, a précisé le ministère estonien de la Défense.

Le gouvernement estonien qui répond ainsi à la demande du ministère français de la Défense faite en janvier, doit encore obtenir l’aval du Parlement pour cette mission prévue pour durer un an. Quatre militaires, instructeurs et officiers d’état-major, participent actuellement à la mission européenne EUTM-Mali au Mali, et trois officiers d’état-major à la mission des Nations unies (Minusma).

Le gouvernement estonien a annoncé aujourd’hui son feu vert au déploiement de 50 militaires dans le cadre de l’opération antidjihadiste française Barkhane au Sahel. La force composée d’une unité d’infanterie équipée de transports de troupes blindés aura pour mission de protéger la base militaire de Gao, ville du nord du Mali, et d’effectuer des opérations dans ses environs, a précisé le ministère estonien de la Défense.

Le gouvernement estonien qui répond ainsi à la demande du ministère français de la Défense faite en janvier, doit encore obtenir l’aval du Parlement pour cette mission prévue pour durer un an. Quatre militaires, instructeurs et officiers d’état-major, participent actuellement à la mission européenne EUTM-Mali au Mali, et trois officiers d’état-major à la mission des Nations unies (Minusma).

Etiquette: ; ; ;