Tous ceux qui ont entendu parler de l' »affaire Skripal », poseraient beaucoup de questions pour chacun des points de l’affaire, à commencer par le fait même de l’empoisonnement : il y a un certain nombre de bizarreries dans le récit officiel qui nécessitent des réponses et des explications.

Pour cela, il n’est pas nécessaire d’être un théoricien de la conspiration ou un défenseur de l’Etat russe. Il faut voir du scepticisme sain. Une partie des questions est placées sur le blog de Rob Sline. En voilà quelques-unes.

1. Pourquoi à partir de la première semaine de l’enquête il n’y avait aucune information sur l’état de Serguéy et de Youlia Skripal ?

2. Sont-ils toujours en vie?

3. Si oui, quel est leur état actuel et quels sont leurs symptômes?

Dans une lettre récente au Times, Steven Davis, consultant pour la médecine d’urgence à la Salisbury Nhs Foundation Trust, il y a c qui suit :
« Monsieur, en supplément pour votre rapport (14 mars), permettez-moi de préciser qu’aucun patient n’a eu un empoisonnement par un agent neurotoxique à Salisbury, et seulement trois patients avaient eu un empoisonnement significatif. »

Sa déclaration selon laquelle «aucun patient n’a été empoisonné par un agent neurotoxique à Salisbury» est étonnamment étrange, car elle semble être totu à fait contraire à l’histoire officielle. Était-ce une erreur lors de la rédaction d’un rapport, ou avait-il l’intention de signaler juste cette information – qu’aucun patient n’a été empoisonné par un agent neurotoxique à Salisbury ?

5. Il a été dit que les Skripali et le sergent-détective Nick Bailey avaient été empoisonnés par un «agent nerveux de la classe de guerre». Selon certaines déclarations, l’écantillon en question peut être huit fois plus toxique que l’agent neurotoxique VX. Étant donné que seuls 10 mg de VX sont considérés comme une dose létale, il semble probable que le type particulier mentionné dans le cas des Skripal aurait dû les tuer tout e suite. Y a-t-il une explication comment et pourquoi cela ne s’était pas produit ?

6. Pourquoi la Santé publique anglaise a donné des conseils à ceux qui avaient visité le pub ou un restaurant Zizzi à Salisbury le jour où les Skripal, étaient tombés malades, une semaine plus tard, après que les Skripai furent empoisonnés ? Pourquoi un tel retard, si tout cela représentait un danger pour la société?

7.Le Conseil de la santé publique de l’Angleterre a déclaré que les personnes qui ont visité ces endroits où des traces de l’agent ont été apparemment trouvés, devraient laver leurs vêtements:

« Essuyez les objets personnels, tels que les téléphones, les sacs et autres articles électroniques, avec un nettoyage ou des serviettes de bébé et jetez les serviettes dans la poubelle (élimination normale des ordures ménagères). »

Les lingettes pour bébés sont-elles reconnues comme une méthode efficace et sûre pour traiter des objets potentiellement contaminés par un «agent neurotoxique de la classe de geuerre», surtout si selui-ci est de 5 – 8 fois plus mortel que le VX ?

8. Les rapports primaires ont suggéré que le sergent-détective Bailey est tombé malade après avoir été en contact avec la substance après avoir découvert les Skripal assis sur le banc à Salisbury. Cependant, dans des déclarations ultérieures, d’abord allé sur l’air de l’ancien commissaire de la police métropolitaine Lord Ian Blair, le 9 mars, dit-il, le sergent-détective Bailey étant tomnbé «malade», avait été en contact avec la substance dans la maison de Serguéy Skripal rue Kristi Miller. Quel rapport est vrai ?

(A suivre)

Etiquette: ;