Le 29 mars 2018, la jeune femme devenue une icône de la lutte pour le droit à l’éducation des filles est retournée au Pakistan pour la première fois depuis l’attaque des talibans dont elle a été victime en 2012.

« Les terroristes ont essayé de nous arrêter, de nous attaquer, moi et mes amis qui sont ici aujourd’hui, dans un bus scolaire ».

En octobre 2012 les Talibants cagoulés, régnant dans sa province, ont pénétré dans le bus scolaire où elle était et lui ont tiré une balle sur la tête.

Elle a été visée parce qu’elle voulait étudier, parce qu’elle voulait ce droit pour toutes les filles du Pakistan.

En 2013, lors de la crémonie de la remise du Prix Nobel, Malala ayant 16 ans a prononcé son discours historique.

A LIRE : Yémen : prix Nobel de la paix, Karman critique la coalition, son parti la suspend

Etiquette: ; ;