Les experts russes n’ont trouvé aucune trace de l’utilisation d’armes chimiques dans la ville syrienne de Dumas près de Damas. Lundi, des médecins militaires du Centre pour la réconciliation des parties belliguérantes ont visité l’hôpital de cette ville.

Для плеера требуется установить Flash Player

Selon eux, il n’y avait aucun signe d’empoisonnement chimique chez les patients, contrairement aux affirmations des Casques blancs.

 

ALEXANDER RODIONOV, le chef des troupes russes de protection chimique en Syrie :
Lors de la visite à l’établissement médical, il a été repéré que les victimes eventuelles avec des symptômes d’intoxication par le sarin et le chlore ne s’étaient pas adressées à l’hôpital. Les patients examinés à l’hôpital ne présentaient aucun signe de type parasite de type sarin et d’empoisonnement au chlore.

Le week-end dernier, un certain nombre des ONG ont signalé que dans la ville de la Douma, dans la région de la Ghouta orientale, « des armes chimiques avaient été utilisées ». Selon des informations non confirmées, des dizaines de personnes sont mortes, dont de nombreux enfants.

Etiquette: ; ;