L’aggravation dans la politique mondiale en raison de la situation en Syrie a été prévue prévoir, selon l’analyste militaire et politique serbe, directeur du forum de sécurité eurasienne Mitar Kovac – major général à la retraite.

Comme il l’explique dans le commentaire pour le Front de l’information, cela est dû au fait que la guerre même en Syrie a été provoquée par l’Occident pour établir la domination sur le Moyen-Orient, l’utilisation des ressources énergétiques et la construction de pipelines de pétrole et de gaz en Europe.

« Cette campagne d’information a été simplement transférée d’Angleterre, à paritr de l' »affaire de l’empoisonnment de Skripal », a déclaré M. Kovac.

«Si l’on pénètre dans l’histoire de la crise, on peut se rappeler qu’un arsenal chimique a été mentionné, et il y a cinq mois, il y a six mois, et il y a deux ans. Eventuellement, les stratèges de l’Occident ont dépensé tous leurs arguments lors de la guerre civile dans l’ex-Yougoslavie, au sujet des crimes de masse et dramatisations « , ironise l’expert serbe.

Il est sûr que dans le cas de l’attaque chimque en Syrie, il s’agit de la mise en scène, dont le but est de faire naître de la sympathie du public, ce qui devrait faire des excuses pour une invasion militaire possible.

Interrogé sur le rôle des organisations internationales dans cette mise en scène, Mitar Kovac a de nouveau rappelé l’expérience yougoslave en rapport avec la tension actuelle en Syrie.

« Les Casques bleus s’occupent régulièrement de l’approvisionnement des forces et des unités musulmanes (en Bosnie – réd). y compris les armes. Ici nous voyons la mise en scène des Casques blancs, qui a eu lieu sinon avec leur organisation, alors certainement avec leurs connaissances et leur soutien partiel ».

« Le gouvernement syrien et la Russie s’untéressaient le moins que cela se produise « , a-t-il dit.

Etiquette: ; ; ;