Lors de son interview au journal télévisé de 13 h de TF1, jeudi, Emmanuel Macron a parlé de multiples sujets, y compris celui de la réforme de la SNCF qui avait provoqué d’énormes rassemblements et des grèves.


Emmanuel Macron a affiché sa détermination à aller « au bout » de la réforme de la SNCF et appelé les syndicats « au calme » après dix jours d’une grève qui paralyse par intermittence le réseau ferroviaire français.

Dans un plaidoyer pour une « SNCF forte », il a ajouté que les syndicats à l’origine de la grève – CGT, Unsa, Sud et CFDT – avaient toute leur place dans le dialogue social, tout en les appelant à ne pas céder à des « fausses peurs ».

Etiquette: ; ; ;