L’affaire Skripal et « l’attaque chimique » présumée, ne sont qu’une provocation de l’occident. Dans les deux cas, quel intérêt aurait eu la Russie à empoisonner cet ex agent double et sa fille avant la présidentielle russe et quelques mois avant la Coupe du Monde en Russie ?

De même, pourquoi l’Etat syrien aurait eu intérêt à attaquer la population de la Douma alors qu’il était sur le point de récupérer la Ghouta orientale ? Ça ne tient pas.

Par contre côté occidental, concernant l’empoisonnement sur le sol anglais, c’était pour May une manière de passer sous silence les difficultés dans lesquelles elle se trouvait pour régler le Brexit. C’est reculer pour mieux sauter, car un moment donné, elle va de nouveau se retrouver confrontée à ce problème, et là elle imaginera quoi ? Déjà on n’en parle plus.

Concernant la Syrie, je suis les informations sur France 24 où ils font des points d’informations en continue sur la situation syrienne. Un journaliste qui n’est pas spécialement tendre vis-à-vis de la Russie et de Poutine en particulier, dit lui-même que les occidentaux ont perdu la guerre, qu’ils ont été incapables de prendre des décisions suite à des attaques chimiques imputées à l’Etat syrien il y a quelques années, par contre Poutine avait dit qu’il prendrait la Ghouta et l’a fait ce qui, pour ce journaliste, fait la différence entre les occidentaux et la Russie.

Visiblement, la nuit portant conseil, les USA ont modéré leurs propos car, même s’ils continuent d’accuser l’Etat syrien d’avoir lancé cette attaque chimique et la Russie de soutenir Assad, ont décidé de prendre du temps pour décider de la suite à donner. Il faut espérer que la raison va l’emporter, car déclencher un conflit qui pourrait déborder le cadre même de la Syrie, avec un risque de conflit dans les Balkans, suite à l’incident entre Serbes et Kosovars, plus le conflit du Donbass, nous vivons sur une poudrière, et la moindre petite étincelle peut déclencher une déflagration qu’on ne pourrait plus maîtriser. Je regrette beaucoup que la France se calque constamment sur les USA ou leurs cousins les Anglais, depuis que Sarkozy l’a réintégrée dans le commandement de l’Otan, on est pieds et poings liés par cette organisation criminelle, c’est un drame pour beaucoup de français, car on n’a rien à y faire et, après, on s’étonne que la parole française ne porte plus. De Gaulle se retournerait dans sa tombe, lui qui était très soucieux de l’indépendance nationale en retirant la France du commandement intégré de l’Otan, en virant l’armée étasunienne et en faisant fermer toutes leurs bases, ce qui permettait à la France d’être respectée, malheureusement ce n’est plus le cas et pour cause.

Etiquette: ; ; ; ;