L’Union européenne est préoccupée par les possibilités de plusieurs pays et les agents non étatiques de commettre des attaques de pirates et condamne l’utilisation des virus WannaCry et NotPetya, a indiqué une déclaration approuvée par les ministres des affaires étrangères de l’UE.

« Le Conseil exprime de sérieuses inquiétudes quant à l’expansion des capacités et de la volonté des Etats tiers et des acteurs non étatiques d’atteindre leurs objectifs à travers une activité cybernétique nuisible », indique le document.

Il convient de noter que l’UE condamne fermement l’utilisation préjudiciable des technologies de l’information et de la communication, notamment WannaCry et NotPetya, qui ont causé des dommages importants et causé des pertes économiques à l’UE et à d’autres pays.

A cet égard, le bloc s’est déclaré prêt à développer des règles et des principes de comportement responsable des Etats dans le cyberespace dans le cadre de l’ONU et d’autres structures internationales.

Plus tôt, le chef du ministère russe des Communications Nikolay Nikiforov avait déclaré que la Russie n’avait aucun rapport avec la création d’un virus-extortionist NotPetya, cependant une piste ukrainienne y est observée.

Etiquette: