La Garde des Sceaux annonce qu’elle « interviendra » pour que les djihadistes français de Daesh condamnés à mort en Irak et en Syrie ne soient pas exécutés, mais rapatriés en France.

Pourquoi diable vouloir sauver des criminels qui ont renié la France ? Cet angélisme nous perdra. Cette question est posée par Rafik Smati, militant français, président du Mouvement républicain, libéral et humaniste autour de la société civile et d’élus de terrain.

Etiquette: ; ;