Dans une interview au portail TRIBUNA, le président de la « Plateforme « Dignité et Vérité » et le candidat au poste de maire de la capitale moldave, Andrei Nastase ont répondu à la question suivante : Que pensez-vous de Sylvia Radu ?

« Que peut-on dire d’une personne qui n’appartient pas à elle-même ? Parlant des chiffres, rappelons combien de voix Mme Silvia Radu a remporté à l’élection présidentielle à l’automne 2016: 5.276 voix. Un peu plus de 5 000 citoyens de notre pays ont cru ses projets. Pensez-y, seulement à Chisinau, nous avons plus de 650 000 électeurs. Pourquoi pensons-nous que maintenant, soudainement, ses projets sont devenus meilleurs? Le 20 mai, nous verrons en chiffres l’importance de la fausse propagande dans la conduite des élections « , a-t-il dit.

Andrei Nastase, qui est également un partisan de l’intégration européenne de la Moldavie, a également suggéré « de considérer les réalisations de Sylvia Radu en tant que gestionnaire, à travers le prisme de données précises. » « Mon opinion est basée principalement sur les données du rapport ANRE de 2013, lorsque l’activité de l’entreprise a été analysée pour 2010-2012, et qu’elle était gérée par UnionFenosa. Ce rapport est un verdict pour les soi-disant qualités professionnelles et l’incorruptibilité du candidat Plahotniuc. Je cite le rapport de l’ANRE: «Coûts significatifs supplémentaires et inefficaces» et «non-respect du principe d’efficacité maximale au coût minimum», a-t-il déclaré.

Selon Nastase, « le rapport montre de nombreuses violations graves dans la gestion de l’entreprise, ce qui a affecté la croissance des tarifs d’électricité pour les utilisateurs finaux. »

Etiquette: ;